Le Management Visuel

Le Management Visuel

Le management visuel est basé sur l’approche Lean, il permet de partager une vision commune et d’aligner l’ensemble des acteurs sur un même objectif. Il favorise la transparence et la bonne communication horizontale et verticale.
Le principe est simple : notre cerveau mémorise plus facilement les images et schéma, l’utilisation, donc, du langage visuel permet d’améliorer la qualité et la quantité d’information communiquée et de rendre des informations complexes accessibles à tous. Comme chaque outil Lean, le management visuel permet d’éviter le gaspillage tout en augmentant l’efficacité de l’équipe. En effet, il permet aux différents acteurs de comprendre plus rapidement, ce qui réduit le temps de réunion et augmente la prise de décisions. Le management visuel se base sur des symboles, des formes et des couleurs (exemple rouge pour le danger ou l’échec, le vert pour le succès…) pour mettre en évidence les informations pertinentes et le message qu’on souhaite communiquer.
Cette technique est très utilisée au sein des projets agiles et se décline à travers le kanban, les indicateurs…

Kanban :

Le Kanban permet de visualiser de manière claire la progression des activités de l’équipe : les tâches en cours, les tâches à valider, les tâches finalisées, les tâches en attente…. Ces tâches sont à la main de l’équipe. Chaque membre de l’équipe peut s’affecter des tâches mais il peut également ajouter des nouvelles tâches ce qui favorise l’auto organisation, le travail en équipe et la prise d’initiative. La grande force du Kanban est sa limitation de nombre de tâches en cours en fonction de la capacité de l’équipe. Le kanban est utilisé de façon quotidienne par les équipes Scrum notamment lors du Daily.

Indicateur de performance :

Les indicateurs de performance peuvent se baser sur plusieurs informations, par exemple le nombre de bug par version, la couverture de test, la vélocité de l’équipe par sprint, la qualité du code, le nombre de besoins couverts par itération, un pourcentage d’avancement pour couvrir un besoin client, la satisfaction client…La mise en place et le partage des indicateurs de performance permettent de rendre visible les challenges accomplis mais également les problèmes rencontrés :

  • La visualisation des réalisations achevées permet de renforcer la confiance au sein de l’équipe, de faire un retour d’expérience / capitalisation auprès des autres équipes…
  • La visualisation des problématiques permet de mieux les appréhender, d’en détecter la source et trouver des pistes de solutions.

MoodBoard ou Niko Niko :

Le MoodBoard ou le Niko Niko permettent de visualiser l’état de santé des acteurs projets. Exemple d’application : des smileys ou un code couleur pour voir la satisfaction ou la non satisfaction des collaborateurs de manière quotidienne ou occasionnel (en sortie de réunion par exemple). Cela permet aussi de visualiser la tendance de l’état de santé de chacun et faire des corrélations entre l’état de santé de l’équipe et l’état de santé du projet.

Story Mapping :

Le Story Mapping permet d’avoir la vision globale d’un produit et de mettre en évidence les dépendances et les risques qu’on peut rencontrer lors de sa réalisation. C’est un support de communication très puissant lors des ateliers avec les clients car il permet d’un coup d’œil de voir les dates de livraisons, les fonctionnalités dé priorisées, les exigences non fonctionnelles…

Le management visuel est un outil très performant et accessible à tous. Son utilisation ne se limite pas aux projets informatiques.  Les panneaux de signalisation qu’on voit dans les magasins indiquant une zone de travaux, un danger, une sortie…sont une forme de visuel management et le nombre de place libre dans les parkings est une forme de visuel management. Il est utilisé partout au tour de nous c’est à nous de nous inspirer de l’existant et de l’intégrer dans nos activités pour stimuler l’efficacité, la transparence et l’innovation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares